Baos In Situ : chez Bérangère, Marseille

Un plateau miroir Art Déco pour y déposer bijoux, parfums et objets fétiches. Voilà qui laisse entrevoir un univers mixant avec goût, souvenirs de voyages, meubles de famille et objets chinés…chez Baos!

in-situ-berangere-2JPGLa rubrique “In situ” me permet de visualiser le mobilier de la boutique une fois dans vos intérieurs. Et j’adore par dessus tout découvrir la couleur de votre univers, votre sens de la mise en espace, votre goût pour la déco !
Envoyez-moi vos photos de meubles ou objets achetés chez Baos mis en situation dans votre Home par vos soins.
Les photos sont à envoyer à l’adresse : baos.concept@free.fr

Composition #02-04-14

COMPOSITION#2-04-14

Les compositions sont des propositions d’assemblages de plusieurs éléments de la boutique (mobilier, objets, vêtements et accessoires).
Objets neufs ou d’occasion, création ou vintage, ils ont été chinés ou choisis avec soin. Ils sont disponibles séparément en ligne sur le shop ou chez Terrasse en ville 26 rue des 3 frères Barthélémy – Marseille 6è.

A vous de faire vos propres compositions…

Ici Composition avec Robe Lacoste Vintage années 70, Guéridon Art Déco, Théière blanche et argent.

 

Baos au bal des Mistinguettes, c’est ce samedi

Organisée par l’équipe des Guinguettes, « le Bal des Mistinguettes » est la deuxième soirée proposée par ces fans de rétro. Cette fois le rendez-vous est donné autour des Folles Années 20 . Ce qui n’est pas sans déplaire à Baos, en totale admiration des avant-gardes du début du XXè siècle. C’est donc au One Again, 91 Promenade Georges Pompidou, dans le 8è à Marseille  que vous pourrez nous retrouver autour d’un salon Art Déco imaginé par nos soins. Vous pourrez Mesdames faire immortaliser votre coiffure ou bien votre moustaches messieurs…Une excellente soirée en perspective!

Tarifs: Prévente : 15 € + 1 drink  & Sur place : 20 € + 1 drink

Réservation ici

Petit topo sur les Années 20

Les Années folles sont comprises entre la fin de la Première Guerre mondiale et la crise économique de 1929 :

– les années 20 c’est avant tout l’école du Bauhaus qui ouvre ses portes à Weimar en Allemagne, en 1919

– c’est l’architecture moderniste

– c’est Gerrit Rietveld qui construit la maison Schröder en 1924 et fabrique la première version de la chaise rouge et bleue en 1918

– c’est Marcel Breuer, Eileen Gray, Le Corbusier

– c’est Mondrian et De Stijl fondé par Theo van Doesburg en 1917

– c’est l’armée américaine qui importe le jazz

– c’est le  succès en 1925 de la Revue nègre de Joséphine Baker

– c’est le Music-hall

– c’est le charleston

– c’est l’époque des grands cafés parisiens de Montparnasse et Montmartre  tel la Coupole, le Dôme, la Rotonde et la Closerie des Lilas où se rencontrent les intellectuels

– ce sont les salons comme celui de  Gertrude Stein, de la  princesse de Polignac, de Madame de Noailles, du comte de Beaumont, qui ont été autant de lieux de rencontre et d’inspiration

– c’est la rive gauche de la Seine où se concentrent les arts et les lettres

– c’est le cabaret Le Bœuf sur le toit qui est inauguré en 1922

– ce sont les écrivains américains Scott Fitzgerald, Henri Miller et Ernest Hemingway se retrouvent au terrasse des cafés parisiens

– ce sont les peintres de  “’École de Paris”  Soutine, Modigliani et Chagall

– c’est  Luis Buñuel et sa célèbre œuvre Le chien andalou, mais aussi René Clair et Jean Cocteau.

– c’est le mouvement dada  de Tristan Tzara, Marcel Duchamp, Max Ernst, Francis Picabia, Man Ray…

– suivi de près par l’avant-garde surréaliste d’André Breton, Louis Aragon, Paul Éluard…

– c’est l’Art déco qui succède aux fioritures de l’Art Nouveau

– c’est l’exposition Internationale des Arts Décoratifs à Paris en 1925

– c’est l’apparition du phénomène des garçonnes sous l’impulsion de Coco Chanel

– les années 20 c’est aussi Cocteau, Picasso, Louise Brooks, Diaghilev, Nijinski, Stravinski, Max Jacob, Pierre Reverdy..