Baos in situ : chez Fred, Evan et Colin à Marseille.

IMG_6706

C’est dans une déco très personnelle et chaleureuse que le fauteuil Baos en rotin des années 60 a trouvé sa place chez Frédérique. L’espace recèle d’objets chinés et ramenés de voyages : miroir, bougeoir, bocaux, coquillages, bijoux fantaisie… L’ambiance est détendue et arty, il fait bon vivre dans cet appartement ancien avec ses tommettes au sol et sa cheminée en marbre Typique !IMG_6706

Histoires d’objets 16-04-27

16-04-27-histoiresdobjets

Histoires d’un transat en rotin qui prenait le soleil sur la Costa Brava, d’une robe Marcelle Griffon qui dormait dans sa house en plastique et d’une sacoche en cuir récupérée à Pernes les Fontaines.

Avec l’arrivée des beaux jours, comment ne pas commencer à penser à son extérieur afin de profiter de la chaleur du soleil. Le mobilier en rotin est idéal. Léger et facile d’entretien, il se conserve assez bien malgré les années si on ne le laisse pas dehors tout l’hiver ! Ce transat a été protégé, c’est évident, il est en très bon état, seul une attache sur le côté gauche manquait à l’appel. Nous l’avons réparé avec un lien en cuir de même couleur. C’est dans un abri de jardin à Benidorm sur la Costa Brava que j’ai fait cette jolie trouvaille. Qui dit beau temps dit jolie petite robe  d’été comme cette robe tailleur rayée de la marque Marcelle Griffon, très peu été portée par Madeleine, quinquagénaire chic, qui a vidé sa garde-robe pour allez s’installer à la Réunion. Pour une sacoche en cuir il n’y a pas de saison. celle-ci était dans une malle pleine de foulards, écharpes et autres accessoires chinés sur les puces de Pantruche à Toulon.

 

La robe Marcelle Griffon

Le transat en rotin

La sacoche en cuir naturel

 

Berlin : la cité radiée

cite-radieuse-03-DSC_5200

Achevée en 1958, l’unité d’habitation de Berlin, littéralement Corbusier’s Strahlender Stadt (la cité radieuse de Le Corbusier) est plus connue sous le nom de  Corbusier-Haus (maison Le Corbusier).

L’oubli français de cette œuvre et sa banalisation du côté allemand occultent la lutte acharnée que se livrèrent les autorités allemandes et Le Corbusier. Le combat perdu par l’architecte eût pour conséquence une dénaturation du projet et de ses idées.

Face aux nombreuses modifications, l’architecte reniera la paternité du bâtiment.

L’immeuble est malgré  tout classé aux Monuments Historiques depuis 1993.

Le projet
En 1957 est prévu une grande exposition d’architecture moderne appelée Interbau prévue à la fois comme moyen de reconstruire le quartier Hansa Viertel qui a été entièrement rasé pendant la guerre mais aussi comme vitrine pour la ville de Berlin-Ouest. Le sénateur Schwedler à l’origine du projet fait appel à des architectes célèbres comme Walter Gropius, Alvar Aalto, Max Taut, Hans Scharoun, Oscar Niemeyer, Pierre Vago, Arne Jacobsen…

L’invitation est envoyée à Le Corbusier dans un deuxième temps. « J’ai l’honneur de vous faire savoir qu’en 1956 Berlin organisera une Exposition Internationale du bâtiment. 44 architectes, parmi lesquels entre autres MM. Aalto, Mies van der Rohe [qui ne participera pas finalement], et Oscar Niemeyer, ont annoncé leur concours et étudient déjà l’avant projet. J’ai jugé inopportun de m’adresser à vous avant d’être certain du concours d’architectes réputés à l’Exposition. C’est maintenant le cas et le plan que vous trouverez ci-joint est établi. ».

En voulant rassembler les plus grands architectes du monde, Schwedler s’attendait vraisemblablement à devoir compter avec les sensibilités individuelles, néanmoins il n’avait sans doute pas prévu qu’inviter Le Corbusier lui créerait autant de complications.

L’incompatibilité de l’unité d’habitation et du concept de planification du Hansa Viertel, apparaît très vite. Schwedler rédige alors ce courrier : « À notre vif regret, nous avons dû constater cependant que cette formule d’habitat si intéressante soit-elle est incompatible avec les conditions exigées à Berlin pour la construction d’habitations sociales. Les habitats en cause étant financés avec l’aide de fonds publics, nous nous voyons dans l’obligation de respecter les conditions requises. Ne renonçant toutefois qu’à contre cœur à la collaboration de M. Le Corbusier, je me permets de vous proposer de venir à Berlin pour la séance prochaine du Comité de direction qui se tiendra du 22 au 24 septembre 1955, pour que nous puissions discuter en commun de quelle autre manière une contribution du Maître serait possible. ».

C’est suite à ce courrier que Le Corbusier aurait probablement dû abandonner mais l’insistance du sénateur et l’irrésistible envie de bâtir une unité d’habitation hors de l’hexagone auront raison de lui. D’autant qu’il envisage ce projet, comme un nouveau type de la série des unités d’habitation. Il souhaite créer une nouvelle œuvre, soignée et personnellement étudiée pour le lieu.

Le Corbusier est le seul architecte participant à l’Interbau 1957 qui pourra choisir son terrain. Il décide de bâtir son unité, après que plusieurs lieux lui furent proposés, sur la colline olympique de Charlottenbourg, en face du stade des jeux de 1936.

La construction : une altération du projet corbuséen
Le projet rencontre immédiatement une opposition de la part de la population locale et de la municipalité de Berlin. Les oppositions portent principalement sur deux points.

  • Le premier concerne la proximité d’une formule très moderne d’architecture avec le stade olympique, chef d’œuvre de l’architecture du renouveau classique des années 1930.
  • La seconde critique recouvre des questions d’hygiène et de densité de l’espace de vie familiale et vise – au delà de l’unité d’habitation de Le Corbusier – les grands immeubles d’habitation en général.

A partir du moment où l’exécution du projet n’est pas confiée au cabinet du Corbusier mais à un architecte allemand, compromis, litiges et trahisons vont se succéder et venir modifier de manière importante les plans de départ.

La listes des préjudices :

  • Installation de cloisons entre les différents espaces de vie des appartements. Celles-ci sont exigées pour des raisons d’hygiène mais dénaturent l’espace intérieur complètement ouvert des unités d’habitations
  • Wogenscky adapte dès le départ les pièces de l’unité aux dimensions exigées : 4 m de large et 2,5 m de haut
  • d’environ 300 appartements familiaux en duplex, à double orientation (est et ouest) prévus on passe à 530 logements de taille très réduite pour couple sans enfant
  •  la Baupolizei déclare que l’unité d’habitation, incompatible avec la vie familiale, doit être destinée à des studios de célibataires ou de couples sans enfant, les appartements du niveau 17 seront partiellement remplacés par des studios adieu les ambitions familiales du concept originel
  • 558 logements sont finalement construits : 212 une pièce, 253 deux pièces, 88 trois pièces, 4 quatre pièces et 1 cinq pièces.
  • l’escalier de secours extérieur est supprimé
  • la rue commerciale est abandonnée pour un simple bureau de poste au rez-de-chaussée
  • les célèbres brise-soleil sur la façade des autres unités d’habitation ne sont pas présents et la forme prévue des fenêtres ne se retrouve qu’à partir du 7ème étage
  • après avoir consenti à abandonner les brise-soleils au milieu de chacune des loggias, Le Corbusier retravaille les couleurs de la façade afin de détourner l’œil de l’effet désastreux des fenêtres installées sur les six premiers niveaux
  • même le béton brut prévu est recouvert de peinture
  • aucun des aménagements prévus sur le toit n’est réalisé, par contre une auberge de jeunesse est aménagée
  • les pilotis ont été montés avec de nombreuses modifications aux plans
  • le parking est simplement installé entre les pilotis

Réception du bâtiment et son évolution
Les travaux avancent si vite que l’unité contribue dignement à l’Interbau qui se déroule de juillet à septembre 1957. La presse et le public sont invités à visiter pour la première fois vingt appartements aménagés dans le bâtiment. La rapidité du chantier de Berlin cache l’altération méthodique des plans de Le Corbusier, sous couvert de l’urgence des travaux.

Pourquoi Le Corbusier n’a-t-il pas intenté un procès ? Vraisemblablement la crainte que le sénat de Berlin ne suspende le règlement des honoraires pour un temps indéfini. Pourtant, à plusieurs reprises fou de rage, il a exigé  la démolition immédiate des irrégularités, menaçant de convoquer la presse et de faire éclater le scandale au grand jour.

Les contraintes de conformité aux normes d’habitation allemandes, l’urgence des travaux et leur financement très limité, ajouté au manque d’engagement du commanditaire pour les théories architecturales de Le Corbusier, la bataille était perdue d’avance. En dépit de son acharnement, l’unité d’habitation de Berlin manifeste le rendez-vous manqué entre un des plus grands chantiers urbains d’Europe après la guerre et l’un des fondateurs de la modernité architecturale du XXe siècle. Sa correspondance prouve que, dès 1956, il n’était pas dupe des motivations du Sénat, mais que le désir de faire la démonstration internationale de quarante années de réflexion le poussèrent  à continuer ce chantier.

Le bâtiment rencontrera un grand succès parmi les visiteurs de l’exposition Interbau 57. C’est le plus grand et le mieux équipé de l’exposition. En 1979, le bâtiment a été transformé en co-propriété, comme à Marseille. Celle-ci entraine un changement sociologique des habitants et ceux-ci engagent en 1986 une réhabilitation totale du bâtiment respectant autant que possible les préceptes corbuséens.

Malgré l’enthousiasme populaire et politique qui suivit l’ouverture au public de la cité radieuse de Berlin, l’architecte ne changera jamais d’avis sur cette œuvre dans laquelle il ne voit que gâchis et trahisons. Ce jugement irréversible, suivi de son silence, constitue sans doute un facteur essentiel de son oubli français. Les trois années de querelle, de 1955 à 1958, entre l’architecte et l’administration berlinoise reflètent des relations qui furent toujours tendues et décevantes entre Le Corbusier et la capitale allemande.

Vide dressing homme

VIDE-DRESSING-HOMME

Des petits prix – Profitez de la fin des soldes !

 

Venez découvrir notre sélection de vêtements, accessoires, chaussures et maroquinerie rien que pour les hommes !

Du neuf, de l’occasion, des marques contemporaines mais aussi du vintage griffé.

Pulls, pantalons, vestes Homecore, Lapanoplie, Hixsept
Chaussures Armistice, Schmoove et Faguo
Bonnets et écharpes Volcom
Besaces, sacoches, ceintures, cartables, pochettes, étuis en cuir par Bruno Trigolet

C’est chez Terrasse en Ville – 26 rue des Trois Frères Barthélemy – Marseille 6è

vendredi 5/02 à 14h-20h
fin samedi 6/02 10h-19h

Inscrivez-vous à l’événement FACEBOOK et gagnez des chaussettes Homecore et des bonnets Volcom !

Kids Market chez le Collectif Plume

DADA

Préparez Noël en douceur

Je vous attends pour les ventes de l’hiver consacrées essentiellement aux kids mais aussi aux plus grands ! De la déco, du textile, des bijoux, du petit mobilier, de l’accessoire et bien sûr toutes sortes de jouets…

vendredi 20 et samedi 21 novembre – 11h à 19h

 

Kids Market : le marché de Noël spécial enfants

 

Vêtements, Doudous, Coussins, Accessoires, Petit mobilier, Jouets…

Avec Alex Wood, Annabel kern, Aussi souvent, Créations singulières, Jeym, Happy zoé, Les Choses Bizarres, Lili Moko, Manon Martin, Mikielou, Minimel, My Sweet Family et Pois et Moi.

 

s’inscrire à l’événement Facebook

14 rue Robert – Marseille 7è – quartier saint Victor

 

 

Déménagement du pavillon Jean Prouvé

image

image imageLa maison à portique de Jean Prouvé (1901-1984) dite « 8×12 » propriété du maire de Royan a été vendue au galeriste Patrick Seguin spécialiste de l’œuvre du génial ferronnier et designer de Nancy. La maison 8×12 faisait partie d’un groupe de pavillons commandés au lendemain de la seconde guerre mondiale par le ministère de la reconstruction et de l’urbanisme. La maison de Royan était le prototype de cet habitat individuel conçus au départ pour les démunis, une construction préfabriquée et industrielle. Le maire de la ville raye ce joyau du patrimoine de la ville pour régler d’importants droits de successions.

Léonard Dupond, illustrateur de talent !

IMG_4846

Jeune illustrateur de 23 ans diplômé de l’Ecole de Condé, Léonard Dupond  a réalisé son premier ouvrage en collaboration avec  Anne de la Boulaye Le livre jeu des chevaliers. Pépite d’informations sur le moyen âge le tout est illustré avec une grande maîtrise des couleurs et dans un style à la fois personnel et emprunt d’un parfait médiévalisme. Sa connaissance de l’Europe médiévale faisait de lui le candidat idéal pour illustrer ce livre jeu avec plateau pour tout savoir des chevaliers en s’amusant ! Nous attendons ses prochains ouvrages avec impatience…

Sur le principe du jeu de l’oie des chevaliers partent à la recherche d’un trésor gardé par un terrible dragon. Pour parvenir à leur but, ils doivent subir 5 épreuves successives et surmonter de nombreux dangers.

A partir de 7 ans (mais idéal pour les enfants de 10 ans car assez pointu !)
Un plateau de jeu + un livre + 4 chevaliers à monter

Édité chez Seuil Jeunesse
16,50 €

 

Composition #21-09-15

15-09-21-bords

Les compositions sont des propositions d’assemblages de plusieurs éléments (mobilier, objets, vêtements et accessoires). Objets neufs ou d’occasion, de création ou vintage, ils ont été chinés et choisis avec soin.

En vente en ligne sur le shop de Baos, ils sont disponibles séparément.

Récupérez vos achats directement dans notre show room chez Terrasse en ville  et économisez les frais d’envoi.

Terrasse en ville – 26 rue des 3 frères Barthélémy – Marseille 6è.

Ici Composition avec Tabouret tripode, Porte-revues métallique   et Table en rotin.

A vous de faire vos propres compositions…

15-09-21-bords

Kévin Dolmaire, photographe d’architecture

KEVIN-DOLMAIRE-7

Kévin Dolmaire, architecte de formation a choisi le métier de photographe d’architecture. Sa démarche est documentaire, elle est à la fois le témoin de l’histoire d’un site, l’identité d’un lieu existant mais aussi la mémoire des étapes de construction, des techniques de mise en œuvre…

Kévin Dolmaire participe de cette manière à la promotion de l’architecture auprès du grand public.

Il a notamment réalisé un reportage sur la maison « Prouvé » de Mirepoix en Ariège.

facebook de Kévin Dolmaire

Une maison circulaire « Prouvé » à Mirepoix

KEVIN-DOLMAIRE-8

Cette maison a été construite au tout début des années 70 à Mirepoix, dans l’Ariège par Serge Binotto, assistant et précieux collaborateur de Jean Prouvé, pour y loger ses parents.

La maison circulaire au toit-terrasse, suit rigoureusement les préceptes des ateliers Prouvé : elle est conçue avec un minimum d’éléments répétitifs. Plan circulaire, panneaux en métal émaillé pour les façades, panneaux bois multiplis pour le plafond et toutes les menuiseries intérieures, sol unifié en ardoise, piétements de poteaux en inox, aplats de couleurs unies…

+ d’infos

crédit photo Kévin Dolmaire

Maison et Objets, précieux salon !

Maison-objets-2015-8

Baos aime profondément le Salon Maison & Objet, le rendez-vous incontournable des professionnels de l’art de vivre se tient en ce moment à Paris jusqu’au 8 septembre. Edition particulière cette année puisque le salon fête ses 20 ans !

Elizabeth Leriche, directrice de son bureau de style, a pensé le parcours d’inspiration autour du thème « Precious ». « Nous avons tous noté un retour de l’or et des arts décoratifs. Cela nous a menés à nous interroger sur ce qui revêt un caractère précieux aujourd’hui, au-delà même du luxe. Qu’est-ce qui va devenir rare et qu’est-ce qui va nous interpeler demain ? », explique-t-elle.

Le point de départ de l’exposition sera la matière brute, qui une fois transformée devient un trésor… Vaste programme !

A notre avis beaucoup trop d’espaces tendance « peplum », ambiances néo bling-bling qui mêlent marbre et laiton doré mais on y trouve aussi heureusement le minimalisme raffiné plus proche de nos goûts ! On retiendra le mobilier belge de Muller Van Severen évidement, les appliques Gras, les étagères modulaires en métal laqué ¿ ADONDE?, les couvertures de la marque israélienne ANNA, la collection de plateaux et boîtes laquées en hommage à Mondrian de chez Arteum, le petit modèle du fauteuil BB de chez Airbone par Claire Petit en crochet…Bon salon !

Maison & Objet, du 4 au 8 septembre à Paris Nord Villepinte.

A découvrir au sein du Off la très belle exposition « Chagall, Soulages, Benzaken…Le vitrail contemporain » à la Cité de l’architecture.

 

COMPOSITION #22-04-15

COMPOSITION #22-04-15-bords

Les compositions sont des propositions d’assemblages de plusieurs éléments (mobilier, objets, vêtements et accessoires).
Objets neufs ou d’occasion, création ou vintage, ils ont été chinés ou choisis avec soin.

En vente chez Terrasse en ville et sur le shop de Baos [concept store vintage et contemporain].
Ils sont disponibles séparément en ligne sur le shop ou chez Terrasse en ville 26 rue des 3 frères Barthélémy – Marseille 6è.

Ici Composition avec Chariot de marche, Buffet haut et Puma.

A vous de faire vos propres compositions…

LE GRAND DÉBALLAGE #9

flyer-GD#9-bandeau

Baos reçoit pour ce Grand Déballage de printemps :

BLONDIRAQ, vêtements & accessoires vintage
JACQUETTE, créations textiles
LABERLUE, créations textiles et sélection kids vintage
LES ENFANTS DE DADA, design
MISS JULIA, design et luminaire
MINELETA, sculptures
SYLVIE VILLEPONTOUX : céramiques

Expo  : PEGGY DESPRES
Restauration sur place : BURGER BROTHERS

Le rendez-vous de Baos : Kids

FLYER-RDV-2015-04
Rendez-vous avec Miss Baos chaque 1er samedi du mois

En avril c’est au tour des KIDS : Mobilier, Objets, Déco, Jouets, Vêtements, Accessoires…

Le Rdv de Baos, c’est l’occasion de découvrir sur place une facette du shop en ligne, qui mêle pièces uniques ou séries limitées, neuves ou d’occasion, de création ou vintage, toutes chinées et choisies avec soin.

Samedi 4 avril 2015


10h – 19h

chez Terrasse en ville
26 rue des 3 frères Barthélémy –  Marseille 6e

Inscrivez-vous à l’événement Facebook
un tirage au sort parmi les inscrits désignera l’heureux gagnant d’une pochette surprise à retirer sur place samedi !

Composition #18/03/15

Composition#18-03-15-bords

En vente chez Terrasse en ville et sur le shop de Baos [concept store vintage et contemporain].
Ils sont disponibles séparément en ligne sur le shop ou chez Terrasse en ville 26 rue des 3 frères Barthélémy – Marseille 6è.

Ici Composition avec  Chaise Baumann modèle traineau, Théière Art Déco et Sac Color Block vintage.

A vous de faire vos propres compositions…

Le rdv de miss Baos : Mode Homme

FLYER-RDV-2015-03
Rendez-vous avec Miss Baos chaque 1er samedi du mois chez Terrasse en ville
En mars c’est au tour des MESSIEURSMODE HOMME

: sneakers, pantalons, tee-shirts, vestes, accessoires…du vintage et du neuf, du griffé et du destock…!
Avec Armistice, Faguo, Schmoove, Homecore, Carhartt, La panoplie et les planches de skate d’Antoine Rivière.Le Rdv de Baos, c’est l’occasion de découvrir sur place une facette du shop en ligne, qui mêle pièces uniques ou séries limitées, neuves ou d’occasion, de création ou vintage, toutes chinées et choisies avec soin.

samedi 7 mars 2015
10h à 19h

chez Terrasse en ville
26 rue des 3 frères Barthélémy –  Marseille 6e

Inscrivez-vous à l’événement Facebook

La céramique scandinave

589988-2400137

C’est à partir des années 1940 que la céramique scandinave acquiert une renommée internationale.

En associant les techniques industrielles aux apports des écoles de design, les manufactures de Suède, du Danemark et de Finlande vont jeter les bases d’un style épuré et fluide, emblématique des productions nordiques.

La particularité des manufactures scandinaves fut d’intégrer des artistes, diplômés d’arts appliqués, en leur offrant des conditions de travail exceptionnelles. Les jeunes designers disposaient d’un atelier intégré au sein même de la manufacture et d’un titre de directeur artistique.

Cette liberté entraîna l’éclosion, dans des structures industrielles, d’un véritable vivier de créateurs qui allaient faire la renommée de ces manufactures.

Au-delà du support technologique représenté par l’accès aux ressources de ces manufactures, les céramistes bénéficiaient de l’appui promotionnel généré par les expositions internationales de céramique soutenues par les entreprises.

  • Carl Harry Staalhane (1920-1990). Après la fin de sa collaboration avec Rörstrand, il fonde en 1973 son propre studio à Lidkoping en Suède, nommé Designhuset.
  • Gunnar Nylund (1904-1496), finlandais né à Paris d’une mère céramiste et d’un père sculpteur, impose un style moderniste épuré.
  • Bernt Friberg (1899-1981). Issu d’une modeste lignée de potiers, Friberg travaille l’argile dès treize ans.
  • Nils Thorsson ; né le 4 octobre 1898 à Eslöv, Suède, il émigre au Danemark en 1904/05 ; il meurt le 25 octobre 1975 à Copenhague. Il a collaboré avec Royal Copenhagen Fajance pour qui il dessinera en 1960 la célèbre ligne Baca.
  • Svend Hammershøi (1873-1948) remporte des prix dans les capitales européennes, pour les expositions internationales comme à Paris en 1900 et 1925, à Berlin, à Stockholm, et à Londres. La plupart des œuvres céramiques de Svend Hammershøi sont dans le style cendré des années 1930.
  • Axel Salto (1889-1961). Ses vases dits germinants, bourgeonnants ou cannelés.
  • Arne Bang (1901-1983). Auteur d’objets utilitaires raffinés associant grès solide plissé ou cannelé à un fin en argent.

Le rdv de Baos : Textile

FLYER-RDV-FACEBOOK
Rendez-vous avec Miss Baos chaque 1er samedi du mois
En février le Rdv se fera autour du TEXTILE : linge de maison, coussins, couvertures, poufs, serviettes, torchons…
Le Rdv de Baos, c’est l’occasion de découvrir sur place une facette du shop en ligne, qui mêle pièces uniques ou séries limitées, neuves ou d’occasion, de création ou vintage, toutes chinées et choisies avec soin.
samedi 7 février 2015
10h à 19h
chez Terrasse en ville
26 rue des 3 frères Barthélémy –  Marseille 6e

événement Facebook

Composition #20-01-15

COMPOSITION #20-01-15-bords

Les compositions sont des propositions d’assemblages de plusieurs éléments (mobilier, objets, vêtements et accessoires). Objets neufs ou d’occasion, création ou vintage, ils ont été chinés ou choisis avec soin.

En vente chez Terrasse en ville à Marseille et sur le shop de Baos [concept store vintage et contemporain].


Ils sont disponibles séparément en ligne sur le shop ou chez Terrasse en ville 26 rue des 3 frères Barthélémy – Marseille 6è.

Ici Composition avec  Paire de fauteuils en tissu tweed, Coussin vintage signé LaBerlue et Adidas Stan Smith de chez Sneakers Vintage.

A vous de faire vos propres compositions…

Le rdv de Miss Baos : Mobilier

FLYER-RDV-FACEBOOK-4

Rendez-vous avec Miss Baos chaque 1er samedi du mois
En décembre le Rdv se fera autour du MOBILIER   : fauteuils, chaises, meubles de rangement, tables, lits pour enfant, porte-revue vintage
Le Rdv de Baos, c’est l’occasion de découvrir sur place une facette du shop en ligne, qui mêle pièces uniques ou séries limitées, neuves ou d’occasion, de création ou vintage, toutes chinées et choisies avec soin.

samedi 6 décembre 2014
10h à 19h

chez Terrasse en ville
26 rue des 3 frères Barthélémy –  Marseille 6e

événement Facebook

Composition #16-10-14

16-10-2014-bords

 

Les compositions sont des propositions d’assemblages de plusieurs éléments (mobilier, objets, vêtements et accessoires). Objets neufs ou d’occasion, création ou vintage, ils ont été chinés ou choisis avec soin.En vente chez Terrasse en ville et sur le shop de Baos [concept store vintage et contemporain].
Ils sont disponibles séparément en ligne sur le shop ou chez Terrasse en ville 26 rue des 3 frères Barthélémy – Marseille 6è.

Ici Composition avec  Théière, Boucles d’oreilles et  Escarpins.

A vous de faire vos propres compositions…

 

Composition #30-09-14

COMPOSITION30-09-14-bords

 

COMPOSITION30-09-14-bords

Les compositions sont des propositions d’assemblages de plusieurs éléments (mobilier, objets, vêtements et accessoires). Objets neufs ou d’occasion, création ou vintage, ils ont été chinés ou choisis avec soin.

En vente chez Terrasse en ville et sur le shop de Baos [concept store vintage et contemporain].
Ils sont disponibles séparément en ligne sur le shop ou chez Terrasse en ville 26 rue des 3 frères Barthélémy – Marseille 6è.

Ici Composition avec Echarpe, Théière en grès et Sneaker New Balance.

A vous de faire vos propres compositions…

 

Composition #16-09-14

COMPOSITION #16-09-14

Les compositions sont des propositions d’assemblages de plusieurs éléments de la boutique (mobilier, objets, vêtements et accessoires).
Objets neufs ou d’occasion, création ou vintage, ils ont été chinés ou choisis avec soin.
Ils sont disponibles séparément en ligne sur le shop ou chez Terrasse en ville 26 rue des 3 frères Barthélémy – Marseille 6è.

A vous de faire vos propres compositions…
Ici Composition avec Chaise pliante, Fauteuil en rotin et Pupitre d’écolier.

Baos In Situ : chez Delphine, Marseille

baos-in-situ-chez-delphine1

Quand une pro de l’immobilier décore son propre appartement, c’est avec un goût sûr qu’elle joue avec les styles et les époques. Au cœur du plus vieux quartier marseillais, on retrouve ici les éléments typiques de l’habitat bourgeois du XIXè siècle avec ses tomettes au sol et sa cheminée en marbre. Delphine mixe dans cet « open space » un esprit Seventies avec des chaises tulipe Eero Saarinen, une paire de chaises basses en « moumoute », une lampe d’architecte, un miroir Chaty Vallauris, une table basse DIY, des éléments contemporains…

Aujourd’hui Delphine a opté pour un espace plus grand ! Cet appartement est à la location chez Louer en ville en tant que meublé.

baos-in-situ-chez-delphine1 baos-in-situ-chez-delphine2

La rubrique “In situ” me permet de visualiser le mobilier de la boutique une fois dans vos intérieurs. Et j’adore par dessus tout découvrir la couleur de votre univers, votre sens de la mise en espace, votre goût pour la déco !

Envoyez-moi vos photos de meubles ou objets achetés chez Baos mis en situation dans votre Home par vos soins.
Les photos sont à envoyer à l’adresse : baos.concept@free.fr

Composition #26-08-14

#26-08-14

#26-08-14Les compositions sont des propositions d’assemblages de plusieurs éléments de la boutique (mobilier, objets, vêtements et accessoires).

Objets neufs ou d’occasion, création ou vintage, ils ont été chinés ou choisis avec soin. Ils sont disponibles séparément en ligne sur le shop ou chez Terrasse en ville 26 rue des 3 frères Barthélémy – Marseille 6è.

A vous de faire vos propres compositions…

Ici Composition avec Snakers Adidas Americana, Chaise  et Tablier d’écolier.

Composition #29-07-14

#29-07-14-bords

Les compositions sont des propositions d’assemblages de plusieurs éléments en vente chez Terrasse en ville et sur le shop de Baos [concept store vintage et contemporain].

Les compositions sont des propositions d’assemblages de plusieurs éléments de la boutique (mobilier, objets, vêtements et accessoires).
Objets neufs ou d’occasion, création ou vintage, ils ont été chinés ou choisis avec soin. Ils sont disponibles séparément en ligne sur le shop ou chez Terrasse en ville 26 rue des 3 frères Barthélémy – Marseille 6è.

A vous de faire vos propres compositions…

Ici Composition avec Chapeau de paille, Chaises de jardin pliantes et Miroir en rotin.

#29-07-14-bords

Baos In Situ : chez Laurence, Nice

insitu-chez-laurence-nice

Quand une spécialiste des antiquités et objets d’art de l’Inde et de la Chine fait son shopping c’est Baos, c’est avec un goût indiscutable que le scandinave se marie à l’Orient! insitu-chez-laurence-nicein-situ-chezlaurence-niceLa rubrique “In situ” me permet de visualiser le mobilier de la boutique une fois dans vos intérieurs. Et j’adore par dessus tout découvrir la couleur de votre univers, votre sens de la mise en espace, votre goût pour la déco !

Envoyez-moi vos photos de meubles ou objets achetés chez Baos mis en situation dans votre Home par vos soins.
Les photos sont à envoyer à l’adresse : baos.concept@free.fr

Composition #17-07-14

COMPOSITION#17-07-14

COMPOSITION#17-07-14Les compositions sont des propositions d’assemblages de plusieurs éléments de la boutique (mobilier, objets, vêtements et accessoires).
Objets neufs ou d’occasion, création ou vintage, ils ont été chinés ou choisis avec soin. Ils sont disponibles séparément en ligne sur le shop ou chez Terrasse en ville 26 rue des 3 frères Barthélémy – Marseille 6è.
A vous de faire vos propres compositions…
Ici Composition avec Secrétaire années 60, Nike Vector et Chemisier en soie.

Baos In Situ : chez Bérangère, Marseille

in-situ-berangere-2JPG

Un plateau miroir Art Déco pour y déposer bijoux, parfums et objets fétiches. Voilà qui laisse entrevoir un univers mixant avec goût, souvenirs de voyages, meubles de famille et objets chinés…chez Baos!

in-situ-berangere-2JPGLa rubrique “In situ” me permet de visualiser le mobilier de la boutique une fois dans vos intérieurs. Et j’adore par dessus tout découvrir la couleur de votre univers, votre sens de la mise en espace, votre goût pour la déco !
Envoyez-moi vos photos de meubles ou objets achetés chez Baos mis en situation dans votre Home par vos soins.
Les photos sont à envoyer à l’adresse : baos.concept@free.fr

Composition #25-06-14

COMPOSITION-25-06-14

COMPOSITION-25-06-14Les compositions sont des propositions d’assemblages de plusieurs éléments de la boutique (mobilier, objets, vêtements et accessoires).
Objets neufs ou d’occasion, création ou vintage, ils ont été chinés ou choisis avec soin. Ils sont disponibles séparément en ligne sur le shop ou chez Terrasse en ville 26 rue des 3 frères Barthélémy – Marseille 6è.

A vous de faire vos propres compositions…

Ici Composition avec Paire de chaises enfant en paille, Robe trapèze 3 ans et Paire de coussins Laberlue.

Grand déballage #7 – spécial outdoor 21-22 juin

GD_visuels-bandeau©baos

Au programme de l’édition #7 un spécial Outdoor : transats, maillots de bain, robes d’été, parasols, mobilier de jardin…mais aussi des bijoux, de la céramique, de la maroquinerie, du vintage et du design…

Les invités de Baos sont :
Aggie Baggie
Blondiraq
Chalycha
Jacquette
LaBerlue
La Jnoun Factory
Nicolas Legendre
Ligne Aurore
Manon Martin
Vanina Mercury
Mineleta
Miss julia

DJ Set par Miss Funky Fox
Atelier ZUt pour les enfants autour de l’art récup.

21 & 22 juin de 10h à 19h
Terrasse En Ville – 26 rue des trois frères Barthélémy Mars 6e GD_visuels-bandeau©baos

Jacquette, créations textiles et détournements en tous genres

JACQUETTE-FOULARD-VINTAGE-1
Le foulard-boucle de Jacquette, l’accessoire indispensable!
Julie Delaporte a créé Jacquette en 2012 en hommage à sa grand-mère dont c’était le prénom. Une aventure nommée création textile, qui a débuté avec le foulard-boucle, une façon de lier son amour des vieux textiles, la récup anti-gaspi et l’esprit de détournement façon Do it Yourself (la boucle de ceinture en fermoir du foulard). Echarpes ou fichus usés, boutons et fils à broder, serviettes détournées de leur usage premier… Elle aime redonner vie à ces matériaux imbibés d’histoires et détourner la fonction des objets. Elle adore partir de la matière première pour inventer des objets. Les tissus chinés sont sa source d’inspiration. Un torchon devient un coussin, une serviette à thé une pochette, un mouchoir un vide-poche…

Une marque, c’est aussi une façon singulière de fabriquer, reconnaissable comme une signature. Jacquette déteste les coutures visibles. Elle crée des objets sans couture apparente, tout en coupant le minimum de tissu. Elle veut que leur nouvelle vie ne soit pas chiffon !

La sélection Jacquette à retrouver sur le shop de Baos ou chez Terrasse en ville à l’occasion du prochain Grand Déballage les 21 et 22 juin prochain.

+ d’infos

jacquette-foulards-vintage2©baos

 

In situ : Baos chez Stéphanie et Mike, Vancouver.

in-situ-vancouver
Un mobile créé par LaBerlue qui traverse l’océan Atlantique pour se balancer dans une jolie chambre d’enfant. Voilà qui confirme que les distances ne sont qu’une vue de l’esprit!
La rubrique “In situ” me permet de visualiser le mobilier de la boutique une fois dans vos intérieurs. Et j’adore par dessus tout découvrir la couleur de votre univers, votre sens de la mise en espace, votre goût pour la déco !
Envoyez-moi vos photos de meubles ou objets achetés chez Baos mis en situation dans votre Home par vos soins.
Les photos sont à envoyer à l’adresse : baos.concept@free.fr

 

Les bijoux Bohème / Graphique de Chalycha

BIJOUX-CHALYCHA-BLOG

Chalycha, créatrice basée à Marseille, a créé un univers bohème graphique en plein dans la tendance. Elle s’inspire de l’air du temps ou d’antan, à la fois rétro et moderne, d’ici et d’ailleurs ses bijoux peuvent être portés par toutes…

Sélection Chalycha pour Baos en vente sur le shop.
 
En 1 clic sur le shop de Baos recevez votre sélection à domicile ou venez la retirer chez Terrasse en ville !
Si vous souhaitez retirer votre commande chez Terrasse en ville, les frais de port facturés automatiquement sur le shop vous seront évidemment remboursés.

 

Idées cadeaux Fête des mamans

IDEES-CADEAUX-FETE-MAMANS-BORDS
En 1 clic sur le shop de Baos recevez votre sélection à domicile ou venez la retirer chez Terrasse en ville !

Baos propose le plein d’idées cadeaux à tous les prix pour la Fête des Mamans…
Mobilier – Objets – Déco – Vêtements – Accessoires vintage et Design contemporain
Sélection à retrouver sur le shop de Baos.
Economisez sur les frais d’envoi et venez retirer votre commande chez Terrasse en ville (Marseille 6è) sur simple demande.
Dans ce cas, les frais de port facturés automatiquement sur le shop vous seront évidemment remboursés.
une chaise Ronéo pour son bureau
un coussin LaBerlue pour son dos
un vase pour ses fleurs
un miroir en rotin pour se trouver jolie
une table basse Atelier OPC pour ses magazines

un collier Chalycha pour briller

un foulard Jacquette pour son cou
des sneakers vintage pour son jogging
un sac en osier pour son shopping
un mobile en papier pour sa chambre
une robe griffée chinée par Blondiraq pour être élégante
un badge P.Novara pour mettre sur son cœur
Image 6
Image 3