Jacques Villeglé, ça déchire!

IMG_4184-expo-villegle-mac-marseille

Plus qu’1 we, journées du patrimoine de surcroît, pour découvrir la  très belle exposition de Jacques Villeglé au mac de Marseille, en plus c’est gratuit car la climatisation est en panne depuis plus d’un mois! Vous (marseillais) n’avez aucune excuse! Un très bon moment que vous ne pourrez prolonger en achetant le catalogue édité par les Musées car il est en rupture de stock! Dommage, vous pourrez par contre repartir avec l’affiche de l’expo pour la somme de 2,74 € très précisément, non ceci n’est pas une blague ! Un bon moment je vous dit!

L’exposition aborde de manière thématique le parcours de l’artiste : l’éclatement typographiques, les grandes compositions abstraites colorées, la série des 3615, les graffiti politiques….
Jacques Villeglé se définit comme un flâneur urbain non comme un auteur de « ready-made », même s’il n’intervient pas (sauf exception) sur les affiches qu’il prélève dans les rues pour les maroufler sur toile. Son travail consiste plutôt à laisser émerger du chaos urbain les beautés cachées dans les épaisseurs de papier déchiré par des mains anonymes.

Au croisement de mouvements aujourd’hui « historiques » tels le Nouveau Réalisme, le Lettrisme ou l’Internationale Situationniste, le travail de Villeglé, reste ancré plus que jamais dans l’actualité. C’est  l’histoire de notre société restituée à travers ses murs, cet environnement visuel quotidien, qui réactive ici notre mémoire de façon critique, mais aussi ludique.

Jacques Marie Bertand Mahé de La Villeglé, dit « Jacques Villeglé » est né en 1926 à Quimper, il vit et travaille à Paris.

Exposition Jacques Villeglé [mac] musée d’art contemporain de Marseille
69, avenue d’Haïfa – 13008 Marseille

du mardi au dimanche 10h – 18h   22 juin – 16 septembre 2012

Commissariat : Henry Périer, Marianne le Métayer et Thierry Ollat

Site de l’artiste

ps : pardon pour les photos prises avec mon téléphone c’est pas génial et totalement irrespectueux !

Ce diaporama nécessite JavaScript.